Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Wassilissa de Puteaux
  • : Actualité de Puteaux ville des Hauts-de-seine
  • Contact

Texte libre


 

Recherche

Texte libre

www.flickr.com
Wassilissa de Puteaux photos Plus de photos de Wassilissa de Puteaux

 

Archives

18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 18:12

Absent depuis plus d'un an aux séances du conseil municipal de Puteaux

 

Déjà fantomatique pendant la campagne des municipales, le candidat d'EE-Les Verts Bruno Lelièvre a complètement disparu du paysage politique putéolien. Rappelons brièvement que ce charmant personnage est choisi par Grébert pour être le troisième larron de la fine équipe des cinq élus de la liste Puteaux Ensemble au conseil municipal. Le club des cinq se réduit à trois après le changement de bord post-électoral de Grébert qui après une campagne placée sous le signe de l'indépendance rejoint le Modem et trahi les pauvres électeurs abusés qui lui ont fait confiance. deux élus quittent le groupe de girouettes et assument leur indépendance.

 

Plus d'un an que Bruno Lelièvre ne s'est pas présenté aux séances du conseil municipal de Puteaux. Il semble même qu'il ne réside plus à Puteaux. Son propre parti par la voix de son candidat aux dernières élections cantonales avoue n'avoir aucune remontée d'information concernant une quelconque activité ou projet pour la commune. Rien, pas la moindre initiative, pas le moindre projet. Bref du vent, du vent, du vent. Pourtant il ne démissionne pas au profit d'un autre. Il donne procuration sur procuration à Grébert lequel ne peut se permettre de laisser l'opinion publique constater une nouvelle défection dans ses rangs.

 

Alors que penser des tribunes et autres billets signés par Grébert au nom d'un soit disant groupe Modem/EE-Les Verts qui n'est en réalité qu'une façade qui masque comme toujours le néant. Christophe Grébert brasse du vent, il est aussi utile à Puteaux que son camarade Bruno Lélièvre.

 

N'oublions pas la numéro deux de ce trio Sylvie Cancellonni (ex conseillère municipale de Charles Ceccaldi-Raynaud) qui brille par ses quatres absences sur cinq au conseil d'administration du CCAS. L'action sociale n'est semble t-il pas sa priorité. Chacun appréciera le peu de sérieux de cette élue plus douée pour les débats stériles que pour les actes à caractère social à destination des putéoliens.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
22 mars 2009 7 22 /03 /mars /2009 15:53
Une campagne de harcèlement contre Vincent Franchi

Publier sur Puteaux2014.fr

Victime ces jours-ci, d’une violente campagne de dénigrement et de calomnie de la part de Christophe Grébert, Vincent Franchi est la cible d’une campagne d’attaques personnelles destinée à faire perdre son sang froid au Président du groupe Union pour Puteaux.
Ce travail de sape intervient quelques temps avant le prochain conseil municipal de Puteaux prévu le 27 mars prochain. Séance au cours de laquelle Christophe Grébert ne manquera pas de provoquer, une fois de plus, la majorité et plus particulièrement cette fois Vincent Franchi pour tenter de nouveau de dissimuler derrière son cirque le vide astral de sa politique et de ses propositions.
Ces méthodes sont celles d'une petite frappe.
Plus que jamais isolé, Christophe Grébert et son groupe technique "Altercation Puteaux" (comme le nomme si bien le PS local) s'enfonce un peu plus vers la médiocrité des idées et l'infamie des mots.

Partager cet article
Repost0
30 janvier 2009 5 30 /01 /janvier /2009 17:35
Grébert perd une fois de plus son sang froid et perturbe le conseil municipal du 29 janvier 2009

Publier sur Puteaux2014.fr

Je croyais naïvement qu'une fois les élections municipales passées, Christophe Grébert et son équipe de bras cassés (enfin ceux qui restent) se plieraient à la sage décision du peuple et digéreraient leur raclée en se mettant au boulot et en proposant des avancées pour notre ville plutôt que de continuer à provoquer systématiquement la majorité. C'était oublier un peu vite la capacité obsessionnelle de la girouette (Christophe Grébert) à harceler Joëlle Ceccaldi-Raynaud, notre député-maire. Et du coup pour moi c'est reparti pour un tour.

Depuis que la girouette a trahi la confiance des 4000 électeurs qui ont voté pour lui en passant du statut de "candidat citoyen" à celui d'encarté MoDem, l'adhérent orange voit se multiplier les pépins. Désavoué au sein de son nouveau parti pour cause de
tentative du putch sur la section de Puteaux, il se ramasse à chaque fois qu'il se présente quelque part. Sa dernière branlée, il la reçoit des militants MoDem eux même. Il pousse alors le bouchon jusqu'à se déclaré dans l'opposition à l'intérieur même du MoDem local. Quel beau parti que se parti là! On n'a pas le temps de sortir dehors pour convaincre d'éventuels futurs adhérents tant il y a de monde à convaincre à l'intérieur.

Revenons à l'orange amère. Il aimerait bien nous faire croire qu'il joue un rôle d'opposant MoDem à une majorité UMP mais il n'en est rien. Le conseil municipal d'hier (29/01/09) en est la criante démonstration.
Qu' a fait le looser de la politique? La seule chose qu'il sait faire, mettre la pagaille et jouer les victimes. Mais, à la différence d'avant les élections municipales, plus personne ne croit en Christophe Grébert , ses manipulations, ses mensonges, ses trahisons sont connus de tous et le masque est tombé. Pour faire parler de lui, il devient agressif, insultant, suffisant et provoque avec la complicité de Lelièvre, l'écologiste de service dont on attend encore des signes de compétences, des incidents au conseil municipal.

Mais Joëlle Ceccaldi-Raynaud a démontré qu'elle et sa majorité n'entendait pas se laisser faire. Elle a rappelé à celui qui ne sait pas s'exprimé spontanément au conseil municipal sans perdre son sang froid (en effet les interventions posées de Christophe Grébert sont préparées et lues depuis son ordinateur portable) qu' en tant que présidente de l'assemblée communale, elle dirigeait les débats et qu'elle ne tolérera plus ses provocations destinées à la caméra et donc à promouvoir le "blog Grébert " au détriment d'un travail sérieux au profit de nos concitoyens. C'est une excellente chose. Je trouve pour ma part qu'il est grand temps de remettre Puteaux et les putéoliens au coeur des débats et de botter le cul de tout les nombrilistes heureusement minoritaires qui perturbent sans arrêt les débats et qui critiquent  pour critiquer alors qu'ils ne sont en réalité que des parasites à mandat unique sans idée et sans intérêt.

Photo
Flickr
A lire Graves incidents lors du conseil municipal de puteaux le 29 janvier

Partager cet article
Repost0
5 juin 2008 4 05 /06 /juin /2008 19:29
Puteaux Ensemble et Grebert votent CONTRE Puteaux en Plage

Hier au cours du conseil municipal, Grebert et son staf "socialo-modemo-verto-medefo-guignolo" ont voté CONTRE l'opération PUTEAUX EN PLAGE !!!

Celui-ci essai de justifier l'injustifiable en invoquant le coût de la prestation.
La lacheté de ce groupe se vérifie dans la vasouillarde explication de son leader qui, mis devant ses responsabilités, se dégonfle et n'assume pas.

Le fait demeure... PUTEAUX ENSEMBLE et GREBERT son contre Puteaux en Plage.
Les quelques 40.000 personnes qui en ont bénéficié l'année passée apprécieront !
En particulier ma Louloute et ses trois mômes ( je vous embrasse) qui ne partent jamais en vacances faute de moyen et pour qui Puteaux en Plage est un bien agréable break dans un quotidien difficile.

Comme à son habitude Grebert ne pense qu'à lui et se fout des autres. Depuis qu'il s'affiche en costard au conseil, il se la pète. Exit les paroles évangélistes, tout pour sa gueule.
Ils en pensent quoi les idéalistes qui ont votés pour ce démago?... trop honte pour le dire?

Et bien il faut vous attendre à d'autres trahisons de programme de la part de celui qui à déjà trahi le PS et qui cherche aujourd'hui à trahir le Modem. Encore que pour cela il lui faille écraser la "Putchiste" Cancelonni qui lui dispute le rosbif.

Je souhaite que tous les usagers de Puteaux en Plage se souviennent que Grebert a voté contre leur présence.
Partager cet article
Repost0
13 mars 2008 4 13 /03 /mars /2008 23:02

undefined

Partager cet article
Repost0
11 mars 2008 2 11 /03 /mars /2008 23:22

Communiqué

À l’occasion de la proclamation par Joëlle CECCALDI-RAYNAUD des résultats du premier tour des élections municipales à Puteaux, le dimanche 9 mars 2008 aux alentours de 22h30, le candidat de la liste Puteaux ensemble, Christophe Grébert, a cherché à s’emparer du micro pour prendre la parole sans autorisation. Son geste a créé une bousculade générale, à tel point que les policiers municipaux ont dû intervenir rapidement afin de mettre en sécurité le Maire sortant devant l’agressivité de monsieur Grébert.

Cette provocation inacceptable aurait pu avoir des conséquences très graves. En perdant son sang-froid, monsieur Grébert aurait pu mettre en danger l’intégrité physique de Joëlle CECCALDI-RAYNAUD, élue du peuple et représentante de la Nation.

Dans l’enceinte par excellence de la démocratie, il est regrettable qu’un candidat qui se proclame au-dessus de tout soupçon se déshonore par de telles pratiques.

À l’approche du second tour de l’élection municipale, Joëlle CECCALDI-RAYNAUD appelle les différents candidats en présence à montrer l’exemple, dans le cadre d’une campagne digne et sereine.

Partager cet article
Repost0
11 mars 2008 2 11 /03 /mars /2008 23:14

Communication de Joëlle Ceccaldi-Raynaud au lendemain du 1er tour des élections municipales 2008

undefined

  Source : UNION POUR PUTEAUX

Partager cet article
Repost0
7 mars 2008 5 07 /03 /mars /2008 23:32
Réunion publique de Joëlle Ceccaldi-Raynaud

Mercredi 5 mars 2008 à l'école République

Partager cet article
Repost0
27 février 2008 3 27 /02 /février /2008 22:54
PuteauxMatchCe qui appartient à César...


La voix de son maître
 fidèle scribouillarde zélée nous gratifie d'une nouvelle contribution. Elle commence ainsi : Le 21 novembre 2005, monsieur Vincent Franchi, a porté sur les journalistes une appréciation, que la profession a qualifiée de « réplique hautement spirituelle ».

Rendez à Jules ce qui appartient à César ! Ce soir là j'ai dit à un journaliste tout le bien que je pensais de son petit boulot de propagande minable. Il faut dire que ce plumitif se prenait pour un grand reporter. Il n'en avait ni l'envergure ni le talent. Aussi lorsqu'il s'est crû autorisé à apostropher sans ménagement mon ami Vincent, je l'ai remis à sa place et ce n'est pas de ma faute si elle n'était pas bien haute.

Quant à l'appréciation de la profession
je m'en flagelle le coquillard comme un archer d'une contrebasse.

Partager cet article
Repost0
26 février 2008 2 26 /02 /février /2008 00:22

carnet_de_campagne.gifCarnet de campagne de Joëlle Ceccaldi-Raynaud

Retrouvez les 21 grandes orientations du projet municipal de la liste UNION POUR PUTEAUX conduite par Joëlle Ceccaldi-Raynaud

Carnet de campagne au format pdf (1.75 MO)

Partager cet article
Repost0